Capitaine Superslip : synopsis du film

Capitaine Superslip : synopsis du film

Amateurs des films drôles, « Capitaine Superslip » est un film épique dans lequel David Soren a connu un véritable succès. Il s’agit d’un long-métrage d’animation de 89 minutes, qui a sorti le 4 octobre 2017.

Résumé du film Capitaine Superslip

Montrée lors de la 41ème édition du Festival International du Film d’Animation d’Annecy, Capitaine Superslip, Les Aventures du Capitaine Superslip ou Capitaine Bobette ou Capitaine Superslip est l’une des nouvelles productions DreamWorks et 20th Century Fox, un film d’animation américain, réalisé par David Soren.

Capitaine Superslip est le héros d’une bande dessinée, une sorte de comic books, créée par Georges Glousse (le scénariste) et Harold Golade (le dessinateur), deux copains de CM1, de l’école Jerome Horwitz de Piqua (Ohio). Ils n’ont que 10 ans mais ils bénéficient d’une imagination fertile. Ils ont eu un franc succès dans la cour d’école. En fait, ils impriment chaque numéro dans le secrétariat de l’école même pour vendre ensuite tous les tirages pendant la récré. Georges et Harold sont deux élèves farceurs, qui s’attirent la colère du directeur de leur école, Mr Kupp (Mr Chonchon), un homme hargneux, qui par la suite a menacé à rompre leur amitié en les séparant dans deux classes distinctes. Afin d’empêcher cette décision, George et Harold hypnotisent, grâce à une hypno-bague découverte dans un paquet de céréales, le proviseur de l’école, qui est devenu le fameux Capitaine Superslip, vêtu d’une cape rouge et d’un slip blanc. Ils lui ont fait croire qu’il est un poulet, un singe puis le Capitaine Superslip. Ce long-métrage raconte l’histoire de ce super-héros un peu barré de leur création.

Le film promet ainsi des scènes parfaitement drôles ainsi que des magnifiques images d’une amitié très tenace face à toute épreuve.

captain-superslip

Les moments forts du film

Adapté d’une série de livres pour enfants en huit volumes du Capitaine Slip écrits et illustrés par Dav Pilkey, ce film d’animation est le deuxième long-métrage de David Soren, à qui l’on doit aussi Turbo (en 2013), l’histoire d’un escargot qui souhaite être rapide. Il a fait son apparition 20 ans après l’édition du premier tome du livre dédié aux enfants de Dav Pilkey, où le film est inspiré. Le réalisateur a déclaré qu’il a pu voir le premier volume du livre dans une librairie durant son emménagement à Los Angeles. Plusieurs années plus tard, quand il a eu des enfants, ils ont pris plaisir ensemble en lisant les ouvrages. De surprise en surprise, il a été contacté pour réaliser le film, et l’idée lui a fait chaud au cœur.

Comme le contenu est tiré dans la majeure partie du livre, il amuse le public grâce aux histoires farfelues de Mr Chonchon, qui ôte tous ses vêtements et sa moumoute juste avec un claquement de doigts. Il lève le point gauche, pointe l’index en l’air et fredonne son fameux slogan : « Tra-La Laaaa ! ». Que du gag et d’humour régressif cousu main soient au rendez-vous ! Il y a plusieurs séquences tordantes, comme les chaussettes animées. C’est sûr que Capitaine Superslip est un genre de film qui cherche à faire rire par tous les moyens possibles et envisageables.